CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > L’HYGIENE EN MEDECINE GENERALE : ETAT DES LIEUX DANS UNE COMMUNE DES (...)

L’HYGIENE EN MEDECINE GENERALE : ETAT DES LIEUX DANS UNE COMMUNE DES HAUTS DE SEINE

Thèse de Delphine SALABERT épouse DUBAR présentée et soutenue publiquement le 23 Juin 2008

jeudi 24 juillet 2008

Une enquête a été menée auprès des médecins généralistes de la commune de Rueil-Malmaison (département des Hauts de Seine).

Trente deux médecins ont répondu à un questionnaire sur leurs pratiques concernant l’hygiène des mains, la prevention des accidents d’exposition au sang, la gestion du matériel médical et des déchets de soins à risque infectieux. L’équipement de leurs locaux et notamment du point d’eau servant au lavage des mains a été observé au cours de cette enquête. Un guide de bonnes pratiques reprenant les grandes notions de base de l’hygiène, réalisé à partir des recommandations ministérielles, leur a été remis dans le but de les sensibiliser à ce sujet d’actualité. Concernant les habitudes d’hygiène, seulement
- 41 % des médecins affirment se laver les mains avant et après l’examen de chaque patient ;
- 30% déclarent respecter la procédure recommandée pour le nettoyage du matériel médical,
- 3% utilisent un produit détergent-décontaminant adéquat.
- L’équipement des locaux ne répond pas aux recommandations puisque seulement 59% des médecins visités ont un lavabo dans leur salle de consultation.

Il ressort de ce travail la nécessité de former les médecins, d’évaluer le risque infectieux au cabinet du médecin généraliste afin d’adapter les recommandations issues du milieu hospitalier à la pratique ambulatoire.

HYGIENE IN GENERAL FAMILY PRACTICE : SURVEY IN A CITY OF HAUTS DE SEINE

A survey was led with the general practitioners in the municipality of Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Thirty two doctors answered a questionnaire on their practices concerning the hygiene of hands, the prevention of the accidents with exposure to blood, the management of the medical equipment and of the infectious waste. The equipment of their offices and the washbasin being used to wash the hands was observed during this survey. A guide of good practices : form resuming the main basic notions of hygiene, realized with the ministerial recommendations, was given to them in order to make them aware of this actual subject. Concerning the hygiene practices, only 41 % of the doctors assert washing their hands before and after the examination of each patient ; 30 % declare to respect the procedure recommended to clean the medical equipment, and 3 % use an adequate disinfecting detergent product. The office equipment does not fit to the recommendations because only 59 % of the visited practitioners have a washbasin in their office. This work emphasizes the necessity of trainning the doctors, of estimating the infectious risk to the office of the general practitioner in order to adapt the recommendations stemming from the hospital

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0