CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > L’accès à l’information du médecin généraliste en (...)

L’accès à l’information du médecin généraliste en consultation.

Thèse d’Estelle AUBRY OCTRUC présentée et soutenue publiquement le 13 octobre 208.

vendredi 3 avril 2009

Enquête auprès des médecins généralistes d’Ile de France : leurs besoins, leurs stratégies de recherche, les sources sollicitées.

Introduction : La richesse des consultations de médecine générale génère de nombreuses questions au praticien qui veut mener sa réflexion selon les fondements de l’Evidence Based Medicine. Ces questions sollicitent un besoin d’informations de qualité sans cesse renouvelé. Le praticien a-t-il accès à son cabinet à des sources susceptibles de lui fournir ces informations ?

Méthode : Nous avons évalué la fréquence des questions posées lors d’un jour de consultation et les stratégies de recherche des médecins. L’enquête a été réalisée auprès des médecins généralistes libéraux d’Ile-de-France.

Résultats : Les médecins se posent 1,23 (95% IC, 1,02-1,44) question pour 10 consultations. 61% des questions entraînent une recherche dont 77% sont fructueuses. 53.2% des questions posées restent sans réponse. Les questions de diagnostic et de prise en charge sont le plus en échec. Les sources numériques (cd-rom, Internet) sont les plus sollicitées (37,5%), avec un taux de réussite très satisfaisant (86,8%). Les confrères restent une source privilégiée (31%), mais semblent être ceux qui apportent le moins de réponses satisfaisantes (55,8%).

Conclusion : La moitié des questions posées en consultation restent en suspens. Répondre à ces questions de manière adaptée au patient, à l’aide d’informations validées et à jour, permettrait de faire évoluer les pratiques. Cette étude nous a permis de mieux comprendre les besoins en information des médecins et leur adéquation avec les sources disponibles en France. Ainsi, nous avons pu proposer les pistes d’amélioration des sources d’information destinées aux médecins, qui restent à développer et évaluer.

ABSTRACT :

Introduction : The richness of consultation in general practice raises many different questions for practitioner who wants to lead his reflection according to the principles of the Evidence Based Medicine. These questions create an ever-renewed need for quality information. Does the practitioner have access in his office to sources likely to provide him with this information ?

Methods : We evaluated the frequency with which questions are asked during one day of consultations, along with the practitioners’ research behaviours. The survey was conducted among the liberal general practitioners of the Ile de France.

Results : The doctors asked themselves 1.23 (95% IC, 1.02-1.44) questions for every ten patients seen. 61% of these questions needed further investigation, which were successful in 77% of the cases. 52.2% of the questions asked remained unanswered. Questions concerning diagnosis and management gave the most failures. Digital sources (CD-ROM, Internet) were the most frequently consulted (37.5%), with a very satisfactory success rate (86.8%). Colleagues remained the preferred source (31%), but seemed to provide the least number of satisfactory answers (55.8%)

Conclusion : Half of the questions raised in consultations remained unanswered. Giving adapted answers to the patient, thanks to validated and up to date information, would allow the practices to evolve. This study gives a better understanding of doctors’ information needs and of available French sources appropriateness. We have therefore been able to put forward improving tracks for information sources for physicians, which remain to be developed and assessed.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0