CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Sport et Grossesse : Risques et bénéfices dans la littérature scientifique. (...)

Sport et Grossesse : Risques et bénéfices dans la littérature scientifique. Conseils aux sportives.

Thèse de Sybille QUENTIN-GEORGET, Soutenue et présentée publiquement le 11 octobre 2010.

mardi 19 avril 2011

De manière historique et en se basant sur des habitudes socioculturelles plus que sur des données scientifiques, on encourage les femmes à réduire leur activité physique pendant la grossesse

Pourtant, si l’on en croit les chiffres des licences sportives qui connaissent une croissance exponentielle ces dernières années, les femmes s’impliquent de plus en plus fréquemment dans des activités physiques. Elles représentent 37,5 % des licenciées. Leurs sports de prédilection sont l’équitation, le basketball, le handball, la gymnastique, le badminton, le volleyball, le ski, l’athlétisme, la natation, la randonnée pédestre, et ce sans dénombrer les non inscrites qui pratiquent régulièrement le running par exemple.

Dans ce contexte, et devant l’émergence de l’éducation thérapeutique ou de notions de bien‐être, les demandes de conseils sont aujourd’hui nombreuses et il convient d’encadrer au mieux la pratique avec des schémas d’entraînements adaptés.

- Mais quelle est la part de risque et de bénéfice ?
- Quelles activités conseiller ?

Pour répondre à ces questions, nous présenterons tout d’abord une revue de la littérature des vingt dernières années sur le thème « Sport et Grossesse ».

Nous aborderons ensuite les complications obstétricales détaillées dans la littérature.

Enfin, nous proposerons une synthèse des caractéristiques des activités physiques que l’on peut proposer aux femmes enceintes.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0