CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > REPRESENTATION DU DIABETE ET DU PATIENT DIABETIQUE DE TYPE 2 CHEZ LES (...)

REPRESENTATION DU DIABETE ET DU PATIENT DIABETIQUE DE TYPE 2 CHEZ LES MEDECINS GENERALISTES

Thèse de Guillaume VAN DER MEERSCH, présentée et soutenue publiquement le 15 novembre 2011.

mercredi 25 avril 2012

Afin d’étudier les représentations du diabète et du patient diabétique de type 2 chez les médecins généralistes, onze entretiens semi-structurés ont été réalisés chez des praticiens libéraux installés dans le nord de l’Ile-deFrance.

Les résultats ont été analysés selon les méthodes décrites en anthropologie médicale.

Le portrait du diabétique de type 2 est globalement peu flatteur. Indiscipliné ou passif, rebelle ou recherchant la facilité, inconscient ou refusant la maladie, épicurien, compulsif avec la nourriture ou complexé, il jouit de peu de qualités, en dehors d’un caractère jovial et d’un contact agréable. Ambivalent, partagé entre ses pulsions de vie et ses pulsions de mort, profondément humain, c’est un patient difficile, source de complications pour les praticiens, qui doivent souvent revoir leurs objectifs thérapeutiques à la baisse.

Le diabète de type 2 est, lui, davantage considéré sous l’angle de la contrainte quotidienne et de la chronicité routinière, que de la gravité de ses complications.

Absentes du discours des médecins, les techniques d’éducation thérapeutique semblent peu utilisées et peu connues.

On peut penser que ces représentations globalement négatives entraînent certains défauts de prise en charge, notamment en alimentant le phénomène d’inertie médicale. Toutefois, cette hypothèse reste à vérifier et des investigations complémentaires sont nécessaires.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0