CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Prise en charge de la douleur de l’otite moyenne aiguë : (...)

Prise en charge de la douleur de l’otite moyenne aiguë : Représentation des Médecins Généralistes.

Thèse d’ Emeline SARLANDIE de LA ROBERTIE, présentée et soutenue publiquement le 4 décembre 2012.

vendredi 18 janvier 2013

L’otite moyenne aiguë est fréquente et touche principalement les enfants en bas âge. L’antibiothérapie de l’otite a été fréquemment étudiée à l’inverse de sa prise en charge antalgique.

Objectif :

Recueillir les représentations des médecins généralistes sur la douleur de l’otite moyenne aiguë et sa prise en charge.

Méthode :

Enquête qualitative par “focus group” menée en 2009 auprès des médecins généralistes d’Ile de‐France.

Résultats :

18 médecins généralistes, répartis en 3 focus group, ont participé à l’étude. Tous s’accordent pour qualifier l’otalgie de douleur intense et insistent sur le rôle de l’angoisse. Parmi eux, les plus jeunes et les femmes semblent les plus sensibles à la douleur de l’enfant. Les hommes, en particulier les plus âgés, abordent la douleur comme une expérience de la vie qui a son utilité. Le vécu du médecin l’incline à être plus ou moins attentif à cette douleur. Pour les médecins interrogés, la détection et la gradation de la douleur chez le jeune enfant restent incertaines. Ils trouvent les échelles peu adaptées à l’évaluation du petit et d’autant plus lors d’une douleur aiguë. Vis‐a‐vis du traitement, les jeunes médecins soutiennent d’abord l’importance de la réassurance. Certes, tous les praticiens disent prescrire largement le paracétamol. Cependant, si les plus jeunes le remplacent assez facilement par de la codéine lorsqu’ils l’estiment insuffisant, pour les plus âgés cette prescription plus forte suscite différentes réticences.

Conclusion :

L’enquête a mis en évidence le retentissement des représentations des médecins sur leurs prescriptions ainsi qu’une évolution générationnelle des représentations et donc des pratiques.

Pain treatment in acute otitis media : general practicioners representations.

Abstract.

Background :

The acute otitis media is frequent and affects mainly infants. The otitis antibiotherapy has been frequently studied contrary to the antalgic treatment.

Objectives :

Collect general practitioners’ representations on acute otitis media pain and its treatment.

Method :

A qualitative exploration was conducted in 2009 among general practitioners in Ile de France.

Results :

18 general practitioners, in 3 focus groups, were recruited for the study. All the informants agree to indicate that otalgy is a severe pain. They insist on the participation of the anxiety in the pain feeling. Among them, the youngest and the women doctors seem more sensitive to the infant pain. Men doctors, particularly the oldest ones, think that pain is a useful life experience. The doctor’s own experience with pain influences his perception of his patients’ suffering. For the respondents, pain detection and gradation among small children remains dubious. They think that scales are not adapted at the child evaluation and moreover when it is acute pain. About treatment, youngest doctors think that reassuring the child is an important part of the treatment. All the practitioners prescribe a lot of paracetamol. Nevertheless, if the youngest switch easily from paracetamol to codeine, when they estimate it is insufficient ; for the oldest ones, this prescription cause different reserves.

Conclusions :

The study has pointed out the impact of the doctors’ representation on the medical prescriptions and the representations’ evolution.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0