CMGE - UPMC
Accueil du site > Actualités > Réglementation > Maquette du DES de MG

Maquette du DES de MG

annexe V - Arrêté du 22/09/2004 - JO du 6/10/2004

jeudi 2 décembre 2004, par Jean Lafortune

Le Diplôme d’Etudes Spécialisées de Médecine Générale. Durée : trois ans. Annexe V de l’arrêté du 22 septembre 2004 publié au JO du 6 octobre 2004.

DIPLÔME D’ÉTUDES SPÉCIALISÉES DE MÉDECINE GÉNÉRALE

- DURÉE : TROIS ANS

I - Enseignements (deux cents heures environ)

A) Enseignements généraux

- Méthodologie de l’évaluation des pratiques de soins et de la recherche clinique en médecine générale ;
- Épidémiologie et santé publique ;
- Organisation, gestion, éthique, droit et responsabilité médicale en médecine générale, économie de la santé.

B) Enseignements spécifiques

- La médecine générale et son champ d’application ;
- Gestes et techniques en médecine générale ;
- Situations courantes en médecine générale : stratégies diagnostiques et thérapeutiques, leur évaluation ;
- Conditions de l’exercice professionnel en médecine générale et place des médecins généralistes dans le système de santé ;
- Formation à la prévention, l’éducation à la santé et l’éducation thérapeutique ;
- Préparation du médecin généraliste au recueil des données en épidémiologie, à la documentation, à la gestion du cabinet, à la formation médicale continue, à l’évaluation des pratiques professionnelles et à la recherche en médecine générale.

II - Formation pratique

A) Trois semestres obligatoires dans des services ou départements hospitaliers agréés pour la médecine générale :

- un au titre de la médecine d’adultes : médecine générale, médecine interne, médecine polyvalente, gériatrie ;
- un au titre de la pédiatrie et/ou de la gynécologie ;
- un au titre de la médecine d’urgence.

B) Un semestre libre dans un service ou département hospitalier agréé.

C) Un semestre auprès de praticiens généralistes agréés.

D) Un semestre, selon le projet professionnel de l’interne de médecine générale, effectué en dernière année d’internat :

- soit en médecine générale ambulatoire (sous la forme d’un stage autonome en soins primaires ambulatoires supervisé)

- soit dans une structure médicale agréée dans le cadre d’un projet personnel validé par le coordonnateur de médecine générale.

Dans l’ensemble du cursus, des temps de formation à la prise en charge psychologique et psychiatrique des patients sont obligatoires. Ils sont réalisés à l’occasion de stages effectués dans les services et structures, y compris ambulatoires, agréés pour la formation des internes et habilités pour cette formation.

La totalité du texte est disponible sur le site du BO de l’éducation nationale.

1 Message

  • > Maquette du DES de MG 3 décembre 2004 23:15, par Tirmarche

    Ceux qui ont rédigé ce texte ne s’inscrivent assurément pas dans une perspective de médecine communautaire. Dans les aptitudes à développer, on n’y voit pas du tout celle de manager une équipe, comme c’est nécessaire en gériatrie, spécialité des médecins généralistes. Au fond, on a bien compris que cette maquette est à l’unisson de la société ambiante, à savoir chacun dans son coin. On y voit pas apparaître le rôle de coordinateur du MG pourtant partie intégrante de son job. Elle reproduit ce qui se passe chez les spécialites et on peut légitiment penser qu’elle a donc été pensée par eux.
    Ce serait aussi une avancée superbe de reconnaître qu’un quart des enseignements suivis en dehors de la spécialité ( En fac de Lettres : allons y, parlons en de la thèse de Céline sur Semmelweiss ou en Sciences : et les effets des radiations ionisantes ? par exemple ) soit reconnu comme validant comme le font les meilleures facs européennes ou US. Ca serait formidable si, en plus des enseignements sur les infiltrations, le Hall-pike et les infections urinaires, on cherchait des collaborations avec les philosophes et les scientifiques, sous peine de mal vivre assuré des étudiants. On peut pas se coltiner à la misére, la maladie et la mort sans un minimum de plus. On espère donc que très bientôt notre Alma Mater proposera stages sur Ganguilem, Freud, Céline...Dominique Tirmarche

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0