CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Le médecin face aux violences conjugales : évolution des pratiques en 10 (...)

Le médecin face aux violences conjugales : évolution des pratiques en 10 ans.

Thèse de Audrey CORNILLEAU, présentée et soutenue publiquement le 22 mai 2012.

jeudi 28 mars 2013

Les violences conjugales sont un problème de santé publique majeur. Une femme sur quatre sera victime dans sa vie de violences conjugales physiques, psychologiques, verbales, sexuelles, ou économiques. Le médecin est un intervenant dont le rôle est primordial dans le repérage, la prise en charge et l’accompagnement des victimes de violences conjugales.

Comment les pratiques des médecins généralistes face aux violences conjugales ont elles évolué en dix ans ? En 2000, le Dr Cécile Morvant a étudié les pratiques de 235 généralistes face aux violences conjugales. Le même questionnaire a été envoyé à des généralistes d’Île-de-France en 2011 et les réponses de 227 médecins ont pu être analysées.

La comparaison de ces résultats montre une évolution des pratiques en dix ans :

- Les violences conjugales sont mieux repérées.
- Les généralistes ont plus souvent abordé la question avec leurs patientes.
- Les médecins travaillent de façon plus systématique en réseau et en particulier avec des associations spécialisées.
- La rédaction du certificat descriptif est presque systématique.
- La question des violences conjugales n’est toujours pas abordée systématiquement.
- Les violences conjugales et en particulier les violences sexuelles restent insuffisamment repérées.
- Les médecins se jugent insuffisamment formés et informés sur l’accompagnement des femmes victimes de violences.

Les résultats de ce travail sont très encourageants concernant l’évolution des pratiques des médecins généralistes, leur repérage et leur prise en charge des femmes victimes de violences conjugales mais certains points restent à améliorer.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0