CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Evaluation des connaissances et attitudes du Médecin Généraliste au sein (...)

Evaluation des connaissances et attitudes du Médecin Généraliste au sein d’une problématique environnementale : La pollution atmosphèrique.

Thèse de Johanna LEVY. "Atmosphère ? Atmosphère ?..."

mercredi 15 décembre 2004

EVALUATION DES CONNAISSANCES ET ATTITUDES DU MEDECIN GENERALISTE AU SEIN D’UNE PROBLEMATIQUE ENVIRONNEMENTALE :

LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE

PAR LA METHODE DES « FOCUS GROUP » DANS 3 SECTEURS FRANCILIENS DE DISTANCE CROISSANTE A PARIS.

( 1 AN APRES UNE CAMPAGNE D’INFORMATION A SON EGARD)

- Résumé -

Objectif :

Comprendre l’origine « première »de la « sous-information » du médecin généraliste ( MG ) en matière de pollution atmosphérique (PA) - facteur d’exposition environnemental permanent et ubiquiste - Pour savoir comment améliorer la situation Et pouvoir alors envisager son rôle de prévention.

Méthode :

Celle de l’entretien de groupe (ou « focus group ») couplé au recueil vidéo : 3 séances réunissant chacune 6 à 9 MG franciliens volontaires pour « répondre à des questions sur la PA dans le cadre d’une thèse et par la méthode précitée » . Pour chacune des séances le point commun supplémentaire était le secteur de recrutement des MG : Paris Est, banlieue Est : moins de 35Km et plus de 40Km de Paris.

Résultats :

-  Confirmation du manque de connaissances sur le thème de la PA
-  Constat généralisé d’une augmentation des « phénomènes d’allergies et d’irritation » des VAS, VAI et yeux.
-  Difficulté de « faire le lien » de causalité.
-  Difficulté d’envisager son rôle en matière de prévention, générant un débat au sein des 3 groupes
-  Maigre motivation sur la question.
-  L’information doit pour les toucher « être répétée » utilisant « canal habituel » et médias de masse.

Conclusion :

La PA est une question « environnementale », le MG se sent peu concerné et impuissant. Pourtant son rôle de prévention individuelle est majeur. Il est urgent d’organiser l’ « information » pour permettre sa « formation » dans ce domaine et vice versa.

Johanna LEVY

MOTS CLES : Médecine générale- prévention- environnement- pollution atmosphérique- focus group

2 Messages de forum

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0