CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > "PRIMUM NON NOCERE" Médecine factuelle et iatrogénie

"PRIMUM NON NOCERE" Médecine factuelle et iatrogénie

Thèse de William NAHMIASH, présentée et soutenue publiquement le 28 mai 2013.

samedi 1er juin 2013

La médecine factuelle, ou evidence based medicine, est un nouveau paradigme ayant émergé à la fin du vingtième siècle, basé sur les essais cliniques randomisés.

Elle prend ses racines dans deux siècles de progrès scientifiques. L’essor de la science de ces dernières décennies, avec le développement de l’industrie pharmaceutique, a permis des progrès considérables avec la découverte de centaines de molécules... mais a aussi ouvert le champ à la iatrogénie médicamenteuse. Les autorités de santé laissant organiser les essais cliniques par l’industrie pharmaceutique, celle ci détient actuellement le monopole de l’information scientifique. La dissimulation d’effets indésirables, l’absence de preuve scientifique (par des essais cliniques fiables) ou l’absence d’une méthodologie stricte peuvent être à l’origine de véritables erreurs médicales et de scandales sanitaires.

Dans ce travail de thèse, nous avons réalisé une revue de la littérature scientifique.

Dans la première partie nous avons étudié la iatrogénie médicamenteuse à travers quatre exemples de médicaments retirés du marché (Distilbène, Vioxx, Avandia, Mediator).

Dans une seconde partie, nous avons fait le point sur la médecine factuelle : ses origines, sa définition, sa pratique et son intérêt.

Dans une troisième partie, nous avons tenté de montrer comment la médecine factuelle peut être utilisée pour éviter la iatrogénie dans la pratique quotidienne, au delà des recommandations biaisées ou dépassées, des dysfonctionnements des autorités de santé, des conflits d’intérêt, de l’influence des laboratoires... Pour respecter au mieux le premier précepte du médecin : « d’abord ne pas nuire » ou « primum non nocere »

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0