CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Impact du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus par frottis (...)

Impact du dépistage organisé du cancer du col de l’utérus par frottis cervico-utérin sur les pratiques des médecins généralistes.

Thèse de Marie-Aline CABALLERO, présentée et soutenue publiquement le 13 juin 2013.

vendredi 14 juin 2013

Le cancer du col de l’utérus est le deuxième cancer féminin le plus fréquent dans le monde. Il est traitable précocement s’il est dépisté à temps par frottis cervico-utérin, réalisable en consultation de ville.

Les gynécologues, pourvoyeurs majoritaires de frottis, sont de moins en moins nombreux. Les généralistes sont les acteurs préconisés par l’HAS qui a pour volonté d’instaurer un dépistage organisé. Un programme a eu lieu de 2010 à 2012 dans 13 départements pilotes.

Ce dépistage organisé a-t-il eu un impact sur les pratiques des généralistes ?

Cette étude qualitative, descriptive a consisté à distribuer un questionnaire standardisé aux généralistes et gynécologues de deux départements voisins : les Hauts de Seine et le Val de Marne, département pilote. Les questionnaires de ces deux groupes indépendants ont ensuite été comparés grâce au test de Fisher, avec un degré de significativité p=0.05.

134 questionnaires ont été réunis.

Les médecins en département pilote se sont avérés pratiquer plus de frottis (75.3%-39.3% ; p<0.05), avoir des dossiers médicaux plus complets, et mieux connaître les recommandations HAS sur le frottis. Le dépistage les a poussé à mieux informer leurs patientes (836.%-57.4% ; p<0.05), les inciter plus systématiquement à réaliser leurs frottis (89%-73.8% ; p=0.01) et programmer une alarme pour améliorer leurs actions de prévention (54.8%-24.6% ; p<0.05).

Ces résultats ont été confirmés en analyse multi variée.

L’instauration du dépistage organisé dans le Val de Marne a eu un effet positif sur les pratiques gynécologiques des généralistes. Une étude nationale permettrait de tester la viabilité d’une généralisation du dépistage organisé.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0