CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Prévalence et caractéristiques associées a l’absence et au retard de (...)

Prévalence et caractéristiques associées a l’absence et au retard de participation au dépistage du cancer du sein en population générale.

Thèse de Camille LEGUY , présentée et soutenue publiquement le 3 octobre 2013.

mercredi 6 novembre 2013

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers féminins et la principale cause de mortalité par cancer. Son dépistage est un enjeu majeur de santé publique

L’objectif de cette thèse est d’estimer, en population générale, le taux d’absence de participation aux mammographies et la prévalence de femmes non à jour de cet examen et aussi de connaître les caractéristiques associées au fait d’être en retard ou de ne jamais avoir réalisé de dépistage du cancer du sein. Il est décrit les particularités des femmes pratiquant le DO (dépistage organisé) ou le DI (dépistage individuel).

La prévalence de l’absence de participation au dépistage est de 6,5% et celle des femmes non à jour est de 20,2%, ce qui est compatible avec les données de la littérature en population générale.

Ces femmes ont davantage
- un faible niveau socio-économique,
- une faible qualité de protection sociale,
- n’ont pas de suivi gynécologique,
- n’ont jamais rencontré de cas de cancer du sein dans la famille ou l’entourage
- et se sentent en mauvais état de santé.
- Elles sont plus souvent isolées socialement.

Les généralistes ont un rôle central puisqu’ils sont les mieux placés pour délivrer une information éclairée aux patientes et les solliciter à adhérer au dépistage et cela régulièrement.

La majorité des patientes réalisent un DO (54,7%) et celles qui pratiquent plutôt le DI sont :
- cadres,
- ont un plus haut niveau d’étude et de revenu.

Même si les disparités socio-économiques semblent s’amenuiser depuis la généralisation du DO en 2004, des inégalités demeurent et les femmes précaires restent les plus vulnérables face aux risques de découvrir chez elles un cancer du sein à un stade avancé par défaut de prévention.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0