CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Place du médecin généraliste dans la pratique, la prise en charge et (...)

Place du médecin généraliste dans la pratique, la prise en charge et l’orientation de l’interruption volontaire de grossesse médicamenteuse a Paris.

Thèse d’Amélie DENRY, présentée et soutenue publiquement le 10 avril 2014.

mercredi 30 avril 2014

Dix ans après le décret autorisant la pratique de l’IVG en cabinet de ville, il parait intéressant d’évaluer la place prise par le médecin généraliste à Paris.

Une femme sur trois aura recours à une IVG dans sa vie et une IVG médicamenteuse sur cinq est faite en ville.

Le rôle du généraliste parait donc essentiel dans cette pratique.

La première partie de ce travail est une enquête quantitative auprès de 304 médecins généralistes parisiens. 76% des médecins interrogés ont une pratique gynécologique mais seulement 8% font des IVG au cabinet. Un médecin sur trois est intéressé pour en faire à l’avenir. Un des freins principaux est le manque de formation des médecins sur les modalités de l’IVG. Le facteur temps est mis en avant par un médecin sur trois. Seulement 13% ne se sentent pas concernés du fait de leurs convictions personnelles.

L’enquête qualitative, auprès de 30 médecins, confirme ce manque de connaissance qui peut être à l’origine de préjugés sur l’IVG et sa pratique. Concernant les femmes, certaines idées reçues persistent comme la mauvaise gestion de la contraception, les IVG à répétition, par exemple. Les médecins qui ne pratiquent pas, reconnaissent tout de même leur rôle nécessaire en tant qu’accompagnant dans cette situation qu’ils jugent difficile et douloureuse. Les médecins actifs, quant à eux, sont satisfaits de cette continuité de soins et de leur présence à chaque étape de la vie de leurs patientes.

Le généraliste a une place identifiée dans la pratique de l’IVG qu’il convient de renforcer par des formations aussi bien des médecins mais aussi de la population.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0