CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Rôles et connaissances du médecin généraliste dans la maltraitance des (...)

Rôles et connaissances du médecin généraliste dans la maltraitance des personnes âgées résidants en EHPAD

Thèse de Diane de BREON de LONGUEAU , présentée et soutenue publiquement le 21 mai 2014.

mardi 10 juin 2014

La maltraitance des personnes âgées est un phénomène mal connu, dont on commence tout juste à en découvrir l’ampleur. Le but de cette étude a été d’évaluer l’état des connaissances des médecins généralistes, des rôles qu’ils jouent et des barrières dans la maltraitance en EHPAD.

Méthode :

Il s’agit d’une étude descriptive, incluant tous les médecins généralistes parisiens ayant répondu.

Résultats :

Quatre-vingt-quatre questionnaires ont été retournés, parfois incomplets. Les médecins connaissent bien la définition sauf concernant les négligences passives. Les troubles cognitifs sont bien reconnus comme un facteur de risque lié aux patients alors que le handicap moteur, l’incontinence et surtout être une femme de plus de 80 ans ne sont pas recherchés. Les facteurs de risque liés aux soignants sont bien connus et ceux liés à la gestion du personnel semblent être importants. Les formations ont un faible impact. Les rôles joués varient en fonction de l’importance de leur activité en EHPAD. Les barrières sont surtout un manque de connaissance sur les possibilités de recours et d’aide tels que les associations, le manque de temps, de communication, le manque de connaissance du médecin coordinateur, et leur solitude.

Conclusion :

Il faudrait adapter les formations aux besoins des médecins généralistes, leur présenter les différentes aides auxquelles ils peuvent s’adresser pour faciliter la prise en charge et laisser moins de patients sans aide ; les intégrer aux équipes d’EHPAD.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0