CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > La prise en charge de l’insomnie de l’adulte par le médecin (...)

La prise en charge de l’insomnie de l’adulte par le médecin généraliste : enquête auprès de médecins et de patients dans l’Est parisien.

Thèse soutenue par Régent Quynh VAPPOU, le 22 mars 2005.

samedi 9 avril 2005

La France consomme deux à quatre fois plus d’hypnotiques, d’anxiolytiques et d’antidépresseurs que n’importe quel autre pays européen.

La France consomme deux à quatre fois plus d’hypnotiques, d’anxiolytiques et d’antidépresseurs que n’importe quel autre pays européen. A partir de ce constat, je me suis demandé comment se faisait la prise en charge de l’insomnie chez l’adulte par le médecin généraliste au cabinet médical et si les prescriptions ne reflétaient pas les difficultés qu’il pouvait avoir face à un patient consommateur.

J’ai donc réalisé une étude auprès de médecins et de patients dans l’Est parisien. 80% des médecins interrogés répondent par un traitement médical.

Les prescriptions les plus souvent retrouvées portent dans une grande majorité des cas sur les nouveaux hypnotiques GABAergiques apparentées aux benzodiazépines.

La banalisation des psychotropes et la facilité d’emploi des hypnotiques augmente le risque de surconsommation. Le médecin généraliste seul dans son cabinet subit tout autant la pression de ses patients exigeants d’une médecine efficace que la pression des industries pharmaceutiques lucratives.

Régent Vappou

 [1]

Notes

[1] MOTS-CLES : INSOMNIE, SOMMEIL, ANXIETE, HYPNOTIQUES, PSYCHOTROPES

4 Messages de forum

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0