CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > « L’espace professionnel » de la sécurité sociale est-il un outil (...)

« L’espace professionnel » de la sécurité sociale est-il un outil utile à la pratique de la médecine générale ? : Étude qualitative auprès de médecins généralistes

Thèse de Clément TOURNON, présentée et soutenue publiquement le 9 octobre 2014.

lundi 13 octobre 2014

La dernière convention médicale de l’Assurance Maladie, signée le 26 juillet 2011 avec les principaux syndicats de médecins généralistes rend compte d’une volonté de moderniser les cabinets médicaux et de simplifier les conditions d’exercice du praticien.

L’informatisation est un de ses axes prioritaires avec la mise en place d’une nouvelle rémunération sur objectifs quant à l’organisation du cabinet. L’Assurance Maladie a également mis à disposition des médecins un portail de télé-services « L’Espace pro » devant faciliter l’exercice professionnel.

OBJECTIFS :

Analyser la perception des médecins généralistes sur l’apport de l’Espace pro dans leur pratique quotidienne.

METHODES :

Étude qualitative avec entretiens semi directifs auprès de médecins généralistes sélectionnés aléatoirement partir du site ameli-direct.fr.

RESULTATS :

L’ensemble des 10 médecins généralistes interrogés s’accordent sur l’intérêt de l’Espace pro aussi bien dans leur organisation personnelle que pour une meilleure connaissance du patient, notamment en consultation au travers d’éléments présents dans l’historique des remboursements et non rapportés par le patient (consommation de psychotropes, suivi psychiatrique éventuels, non délivrance de traitements prescrits). Ils voient dans l’Espace pro un outil plutôt tourné vers le patient et critiquent majoritairement, les problèmes techniques de connexion et d’ergonomie qui ont freiné son utilisation et entrainé une méconnaissance des possibilités d’usage élargi de l’Espace pro. Au delà de ces problèmes fonctionnels restant à régler, l’Espace pro aura à résoudre des questions de fond aussi bien déontologiques que juridiques notamment quand le médecin ne juge pas nécessaire de demander son accord au patient pour accéder aux données le concernant.

CONCLUSION :

L’Espace pro est reconnu constituer un outil indéniable et nécessaire de communication entre l’Assurance Maladie et le médecin généraliste. Sa mise en place facilite et améliore la connaissance du patient mais son usage a malheureusement été freiné par des conditions de mise en œuvre laborieuse. Sa banalisation d’emploi systématique. ne pourra se faire qu’au moyen de télé-services fiables et performants et d’une ergonomie simplifiant son accès.

SUMMARY

BACKGROUND :

The new medical health insurance agreement, signed July 26th, 2011 with the main unions GPs reflects a desire to modernize and simplify the conditions of exercise. The computerization is one of its priorities with the establishment of a new remuneration based on objectives of medical practices. “L’Espace pro” is an IT portal, which provides health insurance online services and is presented as a tool to facilitate professional practice.

OBJECTIVES :

To analyze the perception of GPs on the contribution of “L’Espace pro” in their daily practice.

METHODS :

Qualitative study with semi-structured interviews with randomly selected GPs from the site Ameli-direct.fr.

RESULTS :

All 10 GPs interviewed agreed on the importance of ”l’Espace pro” both for their personal organization and also for a better understanding of the patient, during consultation and this through elements appearing in the repayments history that are hidden or not reported by the patient (psychotropic drug consumption, any psychiatric treatment, non-delivery of prescribed treatment) and are mostly critical about its technical connection and ergonomics issues, that have hindered its use and led to disregard further opportunities extended by this IT tool. Beyond these functional remaining challenges, “L’Espace pro” will have to solve ethical as well as legal substantive issues especially when the doctor does not consider necessary to seek the patient’s consent to access to his personal data.

CONCLUSION :

“L’Espace pro” is an undeniable tool for communication between health insurance and the general practitioner. Its implementation facilitates and improves the knowledge of the patient but its use was unfortunately hampered by conditions of laborious work. Its systematic use trivialization can only be done by means of reliable and efficient “tele-services” and ergonomics simplifying its access.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0