CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > État des lieux du management dans les Maisons et Pôles de Santé en (...)

État des lieux du management dans les Maisons et Pôles de Santé en France.

Thèse de Virginie DESGREZ, présentée et soutenue publiquement le 8 octobre 2014.

jeudi 16 octobre 2014

Les maisons (MSP) et pôles de santé pluriprofessionnels (PS) constituent une évolution profonde du mode d’organisation des soins primaires. Le management, en favorisant les pratiques coopératives, peut améliorer la qualité des soins. L’objectif de cette étude est d’explorer la manière dont le management a été intégré dans l’organisation de ces structures en France

Méthode

Une étude qualitative par entretiens semi-dirigés a été effectuée auprès de leaders de MSP et PS en France. L’échantillonnage a été raisonné afin d’assurer la variabilité des répondants. Les entretiens ont été menés par téléphone par un des chercheurs et retranscrits, jusqu’à saturation des données. Une grille d’entretien a été établie, concernant le management stratégique d’une part et le management opérationnel d’autre part. L’analyse thématique de contenu a été menée conjointement par deux chercheurs afin d’en assurer la validité.

Résultats

Le management était globalement peu réfléchi avec une évaluation préalable des besoins limitée et peu référencée. Des freins financiers et d’expertise entravaient la mise en place d’un management élaboré. Le leader était souvent confronté à des difficultés de gestion et de communication d’équipe. Les responsabilités étaient souvent partagées avec d’autres professionnels. Les niveaux de coopération interprofessionnelle étaient très hétérogènes. L’implication des patients dans les structures était mineure.

Conclusion

Plusieurs axes d’amélioration ont été mis en perspective. Il s’agit en particulier du décloisonnement de la formation initiale et continue des professionnels de santé, de l’intégration de l’apprentissage de la coopération et du management dans les cursus, du développement de modèles de rémunération alternatifs.

ABSTRACT

Aim

Health houses deeply changes the primary care organization. By promoting the cooperation between professionals, the management can improve the care quality. The goal of this study is to analyze how the management has been integrated into French structures.

Methods

A quantitative study using semi-structured interviews were carried out with French health houses leaders. The sampling was purposive to ensure the respondents variability. Interviews were conducted by phone and transcribed until data saturation. An interview grid about strategic management on the one hand and operating management on the other hand was written. Thematic content analysis was jointly carried out by two researchers to ensure validity.

Results

Management was globally little considered with a limited and few referenced needs assessment study. Financial and expertise troubles prevented the establishment of a well-developed management. The leader was often faced with troubles in management and team communication. Responsibilities are often shared with other professionals. Interprofessional cooperation modes were heterogeneous. Patient involvement in structures was minor.

Conclusion

Several improvement axes were highlighted. It especially concerns the needs of breaking down barriers between health professional initial and continuous training, integrating management and learning cooperation in the curriculum, developing alternative models of remuneration.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0