CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Qualité de vie et bien-être des femmes enceintes : Revue de la (...)

Qualité de vie et bien-être des femmes enceintes : Revue de la littérature.

Thèse de Nolwenn LAGADEC, présentée et soutenue publiquement le 28 octobre 2015.

jeudi 12 novembre 2015

La qualité de vie (QDV) des femmes enceintes est devenue une préoccupation des professionnels de santé. Ce paramètre est étudié depuis peu dans les études cliniques. Il n’existait pas de synthèse sur le sujet. Le but de cette étude a été d’évaluer la QDV des femmes enceintes au cours de la grossesse et de rechercher les facteurs associés.

METHODE :

Une revue systématique de la littérature sur la base de données MEDLINE a été effectuée afin de sélectionner les articles portant sur l’évaluation de la QDV des femmes enceintes dans des pays d’IDH élevés et ceux étudiant les facteurs associés.

RESULTATS :

25 articles au total ont été inclus. 18 portaient sur l’évaluation de la QDV des femmes enceintes, 20 sur les facteurs associés. Les femmes enceintes présentaient une QDV moindre que les femmes non enceintes du même âge. La composante physique de leur QDV diminuait tout au long de la grossesse. Elles présentaient une stabilité de la composante mentale voire une amélioration durant la grossesse. Les facteurs sociodémographiques associés à leur QDV étaient la parité, le statut socio-économique, le soutien social. Les facteurs physiques associés négativement étaient les complications durant la grossesse, la procréation médicalement assistée, l’obésité, les symptômes physiques comme les nausées et vomissements, les difficultés de sommeil. A l’inverse, la pratique de l’exercice physique était un facteur associé positivement à la qualité de vie. Les facteurs psychiques retrouvés étaient le désir de grossesse, l’anxiété et le stress durant la grossesse, les symptômes dépressifs.

DISCUSSION :

Ce travail synthétise les connaissances actuelles sur la QDV des femmes enceintes. Il est nécessaire de le compléter par une étude française avant de pouvoir transposer ces résultats à nos patientes.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0