CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Validation externe et contre critère d’un score individuel de (...)

Validation externe et contre critère d’un score individuel de précarité utilisable en soins primaires : le score PRECAR

Thèse de Clémence d’ESCRIENNE, présentée et soutenue publiquement le 28 octobre 2015.

mercredi 18 novembre 2015

La situation sociale d’un patient est liée a son état de sante. Les inégalités sociales de santé ne cessent de s’accentuer et sont devenues un enjeu majeur de sante publique. Tout acteur en soins primaire se doit d’appréhender la vulnérabilité sociale de leurs patients à l’ origine d’un moins bon etat de sante en vue d’améliorer leur prise en charge.

La situation sociale d’un patient est liée à son état de sante. Les inégalités sociales de santé ne cessent de s’accentuer et sont devenues un enjeu majeur de sante publique. Tout acteur en soins primaire se doit d’appréhender la vulnérabilité sociale de leurs patients à l’ origine d’un moins bon état de sante en vue d’améliorer leur prise en charge.

Pour cela, un score individuel de précarité parait être l’outil adapte. En France, il n’en existe encore aucun ayant été totalement valide. Le score PRECAR a été réalisé en 2013, et valide en interne. L’objet de cette étude est de valider ce score en externe et contre critère afin qu’il soit utilisable.

L’analyse statistique a concerne 249 patients majeurs et francophones rencontres en cabinet de médecine générale d’Ile de France entre aout 2014 et janvier 2015. 17.7% de la population enquêtée est considérée comme précaire selon le score PRECAR. Etre en situation de précarité telle que définie par le score PRECAR est associe a un état de sante dégrade pour les variables de sante suivantes ≪ La probabilité de souffrir d’une maladie chronique, d’un épisode dépressif, d’avoir des dents a soigner, d’avoir un état de sante général, physique ou psychologique ressenti comme dégradé ou d’être en surpoids ≫. Bien qu’il n’existe aucun gold-standard permettant de définir la précarité de façon consensuelle, le coefficient Kappa entre le score PRECAR et le score EPICES a été calcule a 0,57 et correspond a un accord modéré.

D’autres études sont actuellement menées pour pouvoir utiliser ce score en population générale française.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0