CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Le défi de la complexité en soins primaires : de la médecine générale à la (...)

Le défi de la complexité en soins primaires : de la médecine générale à la médecine interne

Thèse de Edouard FLAMARION présentée et soutenue publiquement le 19/10/2015.

vendredi 18 mars 2016

La théorie du chaos a été développée pour appréhender les systèmes complexes dont les comportements ne peuvent être prédits à long terme en raison de leur grande sensibilité aux conditions initiales. Son application en médecine générale a permis de décrire les difficultés de raisonnement clinique rencontrées en soins primaires. Afin d’aider le médecin à mieux appréhender ces situations et le conseiller dans une prise en charge diagnostique ou thérapeutique, le service de médecine interne de l’HEGP a mis en place un service de télémédecine.

Objectif.

Evaluer l’appui apporté au médecin de soins primaires par une collaboration hospitalière téléphonique.

Méthodes.

Une étude descriptive menée entre juillet et décembre 2014 a permis de noter pour chaque appel reçu le profil du médecin et du patient, le motif de recours et la solution proposée par le service. Le médecin libéral était recontacté afin d’évaluer la complexité de la situation ayant motivé son appel et l’efficacité de la réponse apportée.

Résultats.

49 médecins libéraux ont sollicité le service 92 fois pour des questions d’ordre diagnostique (83%) ou thérapeutique (17%). 83% des appels concernaient des situations jugées complexes par le médecin libéral. Ce partenariat téléphonique a permis de répondre efficacement aux difficultés rencontrées en soins primaires pour accéder à l’offre hospitalière, que ce soit en termes de disponibilité du médecin hospitalier (84%), de délai de prise en charge du patient (75%) ou de la qualité de la réponse apportée (66%).

Conclusion

La collaboration avec le médecin interniste via un service de télémédecine est une aide intéressante apportée au médecin de soins primaires.

Complexity challenge in primary care : from general practice to internal medicine Background.

Chaos theory has been developed to investigate complex systems producing behaviours that cannot be predicted due to a great sensitivity to initial conditions. This theory has been useful to describe clinical reasoning challenges faced by general practitioner in primary care. In order to help physicians deal with complexity and offer them a support in diagnostic or therapeutic areas, the internal medicine department in Georges Pompidou European Hospital has implemented a telemedicine assistance.

Objective.

Assess the support of an internal medicine assistance line for physicians in primary care.

Methods.

A descriptive survey, held from July to December 2014, highlighted physician’s and patient profiles, ground of appeal and given answer. Physician was then called back in order to assess the complexity of the underlying case and the support provided by internists.

Results.

The internal medicine department received 92 calls from 49 different primary care physicians, seeking help on a diagnostic challenge (83%) or a therapeutic issue (17%). Most cases were defined complex by physicians (83%). This partnership gave an efficient answer to difficulties faced by physicians in primary care, in a threefold way : to gain access to hospital practitioner (84%), to shorten waiting times for hospital care needs (75%) and to assist the physician in a clinical reasoning challenge (66%).

Conclusion.

Partnership with internists via a telemedicine assistance tends to be an interesting support for physicians in primary care.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0