CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Vécu du déroulement de l’allaitement maternel et place du médecin (...)

Vécu du déroulement de l’allaitement maternel et place du médecin généraliste : étude qualitative auprès de 26 femmes en Île-de-France.

Thèse de Chloé SITBON, présentée et soutenue publiquement le 12 avril 2016.

vendredi 29 avril 2016

Introduction : Déterminer la place que les femmes donnent à leur médecin généraliste au sujet de l’allaitement maternel, parmi l’ensemble des intervenants sollicités. Analyser le vécu de l’allaitement et les facteurs favorisant son arrêt précoce ou sa poursuite.

Matériel et méthodes :

Etude qualitative par entretiens semi-directifs de vingt-six femmes vivant en Île-de-France, ayant allaité ou allaitant toujours, dont l’enfant est âgé de six semaines à deux ans au moment de l’entretien.

Résultats :

Les femmes pensaient globalement que leur médecin généraliste avait des connaissances générales sur l’allaitement maternel, mais ne le considéraient pas comme le professionnel de santé le plus compétent en matière d’allaitement. La majorité des mères allaitantes ont apprécié leur expérience d’allaitement, mais elles déploraient l’absence de consensus médical concernant les réponses aux questions qu’elles avaient sur l’allaitement. La reprise du travail a également été un facteur limitant à la poursuite de l’allaitement maternel.

Conclusion :

Le médecin généraliste n’est pas considéré comme l’intervenant de premier recours par les femmes allaitantes. Son intégration dans un réseau allaitement, ainsi qu’une formation continue permettraient de le placer au premier rang des intervenants sollicités pour l’allaitement, et ainsi de guider au mieux les mères allaitantes.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0