CMGE - UPMC
Accueil du site > Thèses de médecine générale > Les freins au dépistage du VIH : étude quantitative auprès des étudiants en (...)

Les freins au dépistage du VIH : étude quantitative auprès des étudiants en fin de DES de médecine générale.

Thèse de BAFAKIH LATUFAT, présentée et soutenue publiquement le 6 septembre 2017.

mercredi 20 septembre 2017

Malgré une activité de dépistage importante en France, on compte 149000 personnes vivant avec le VIH dont 20% ignorant leur séropositivité et à l’origine de 60% des contaminations. Le dépistage est un élément clé de la prévention et de la lutte contre l’infection par le VIH. La mise sous traitement des personnes diagnostiquées séropositives permet de réduire la transmission du virus et donc de contrôler l’épidémie. Différents travaux ont permis d’identifier les freins au dépistage du VIH en Médecine Générale.

L’objectif principal de notre étude est d’évaluer les trois principaux freins perçus par les étudiants en fin de cursus afin d’envisager des stratégies adaptées pour les surmonter.

MATERIEL ET METHODES :

Une enquête descriptive et quantitative par auto-questionnaire en ligne a été menée auprès des étudiants en dernière année du DES de Médecine Générale, en Ile-de-France.

RESULTATS :

Quatre-vingt-trois réponses ont été obtenues. Les trois principaux freins retrouvés sont par ordre de fréquence : la présence d’une tierce personne, l’absence de lien avec le motif de la consultation et la barrière de langue et de culture.

DISCUSSION :

La mise en place d’une consultation prise en charge par l’Assurance maladie sur le thème de la prévention faciliterait la proposition du dépistage du VIH. La programmation de cette consultation permettrait d’aborder au préalable la question de la confidentialité avec le patient afin qu’il puisse décider de consulter seul ou accompagné. Enfin l’utilisation d’une plateforme avec des interprètes professionnels pourrait être une solution contre la barrière de langue. Il serait intéressant d’évaluer l’impact d’une telle consultation dans l’amélioration du dépistage du VIH par une étude pilote.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0