CMGE - UPMC
Accueil du site > Actualités > Colloque sur la formation et prix de thèse du 15 juin 2006 : Le (...)

Colloque sur la formation et prix de thèse du 15 juin 2006 : Le compte-rendu

Les lauréates reçoivent leur prix de thèse

lundi 17 juillet 2006, par Dominique Tirmarche

Le 15 juin se trouvaient réunis le représentant du doyen, des membres du département, les représentants des associations donatrices, les étudiants et collègues intéressés pour un colloque sur la Formation initiale et la Formation continue.

Le département et le collège des médecins enseignants se sont présentés pour répondre aux interrogations de qui fait quoi. Les étudiants ont livré leurs impressions de ce qui se passait, exprimant l’idée que la fusion des deux facultés avait tiré la qualité de l’enseignement vers le haut.

Les associations donatrices du prix de thèse se sont présentées, révélant la richesse du tissu associatif consacré à la formation continue, chacune ayant sa spécificité. Ce sont : le réseau gériatrique" AGEP "( Dr Albert Servadio)" Carrefours de la médecine " ( Dr Nathalie Cacoub-Obadia)," Association pour la collaboration médecins de ville et de l’hôpital "( ACOMVHI Pr Cabane, Dr Bernard Ruiz), "l’Amicale des Généralistes du 20 ° arrondissement" ( Dr Albert Servadio), "EFGH Croix Saint Simon "( Dr J-F Renard), le" Collège des Médecins Généralistes Enseignants de l’Université Pierre et Marie Curie "( Dr D.Tirmarche, Dr JP Dupont), le CGEP Collège des Généralistes de l’Est Parisien (Pr Ass Pierre Atlan, représenté par le Dr Faure).

Puis Annick Foison a présenté la thèse qui a séduit le jury " Il faut aggir contre la dépendance" avant de se voir remettre un chèque de 750 euros et de céder sa place à Claire Douçot pour sa thèse " Traitement hormonal substitutif et risque de cancer du sein : les généralistes et les médias" et qui s’est vue remettre le deuxième prix d’un montant de 300 Euros.

Ces deux thèses ont été primées entre autre parce qu’elles sont au coeur des questions que se posent les généralistes : comment mieux diagnostiquer les déficits tant nutritionnels, que cognitifs ou moteurs de la personne âgée ? les médias influencent-ils la prescription ?

Les participants ont exprimé leur plaisir en constatant que le travail de thèse pouvait avoir du sens, être accompli avec enthousiasme et profiter à tous.

Un buffet offert aux participants clôturait la soirée qui a permis de prolonger la discussion.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0